Trucs et astuces

Les techniques pour débarrasser des chenilles processionnaires du pin

single-image

L’hiver arrive, c’est le moment où les chenilles se déplacent en procession. Parmi l’ordre des insectes lépidoptères, ces bestioles passent dans des nids tissés sur des branches de pin pour se nourrir d’aiguilles. Souvent, ses modes de procession en file indienne sont à l’origine de leur nom. La chenille processionnaire est un nuisible très dangereux pour les hommes ainsi que les animaux, avec ses poils urticants.

Une bestiole intrépide pour les animaux

La chenille processionnaire du pin est la larve d’un papillon bien connue pour ses déplacements sous forme de très importantes colonies. Du fait de leurs poils urticants qui se détachent facilement, elles sont responsables de sévères irritations chez les animaux, surtout chez les chiens, et parfois chez les chats. Elles sont également dangereuses chez les hommes, notamment chez les enfants. Mais, il ne faut pas s’inquiéter, ces lésions sont rarement mortelles, mais extrêmement douloureuses. Pour un chien qui aime bien mettre son nez partout, il a une grande possibilité que ce dernier renifle ses poils urticants, qui va conduire jusqu’à la perte d’une partie de sa langue. Dans ce cas, il devrait être rapidement présenté à un vétérinaire.

Quand est-ce qu’elles descendent ?

En effet, les chenilles processionnaires du pin descendent des arbres pour aller s’enterrer et prolonger leur cycle biologique. Parfois, on peut notamment le retrouver pendant l’hiver de décembre à avril selon les régions. Son nid n’est pas si difficile à repérer. En hiver, ces cocos de soies fleurissent à l’extrémité de certaines branches des pins isolés. Plus ils sont nombreux à descendre, plus le ravage est important.

Les divers techniques pour s’en débarrasser

Eh oui, pour éviter les chenilles processionnaires, il faut prendre une mesure de prévention en avance. Pour un piege à chenilles processionnaires sûr et 100 % efficace, utilisez le collier Ecopiège. C’est à la fois écologique et opérant. Pour ce faire, il suffit d’accrocher ce sac rempli de terre autour de vos pins. C’est une sorte de piège, car lors de sa descente, ce dernier n’aperçoit pas qu’elles s’enfouissent dans un sac. Prêtez attention aux diamètres de vos arbres, car les diamètres doivent pouvoir en faire le tour. Vous pouvez également utiliser des pesticides pour les éliminer. Le produit reste présent sur les feuilles pendant une dizaine de jours. C’est à la fois rapide, simple et efficace.

Nichoir à mésange : une autre technique opérante

Des nichoirs pour les mésanges sont une solution efficace contre la prolifération des chenilles processionnaires. Pour y parvenir, mettez un des petits nichoirs avec de l’eau et des graines dans votre jardin, elles l’adorent. Disposez-les de préférence vers les pins où se trouvent les chenilles.

Mettre des pièges à phéromone

Une autre méthode très importante, c’est le piège à phéromone. Celle-ci va vous permettre de capturer les papillons durant l’été avant qu’ils ne pondent. Pour y arriver, placez la capsule de phéromone dans un panier, puis fixez-la dans le couvercle transparent. Mettez ensuite de l’eau savonneuse dans le socle puis verrouillez. À la fin, suspendez le piège à phéromone dans l’arbre à protéger.

You may also like